Meghan Markle et Harry installés avec Archie à Frogmore Cottage : leurs voisins ont une sacrée liste d’interdits !

Meghan Markle et le prince Harry aiment particulièrement que leur vie privée soit respectée, quitte à contourner les traditions, au grand dam des admirateurs de la famille royale. Même leurs voisins de Frogmore Cottage se sont vus remettre une liste d’interdits visant à protéger l’intimité du couple princier.

Il y a quelques jours, on apprenait que Frogmore Cottage, la résidence officielle du prince Harry et de Meghan Markle, était une véritable forteresse. Le duc et la duchesse de Sussex sont en effet connus outre-Manche pour accorder une place importante au respect de l’intimité, comme ils l’ont récemment démontré avec le baptême privé de leur jeune fils Archie. Le couple princier compte bien être tranquille jusque dans sa demeure de Frogmore Cottage. Preuve de cela : la liste d’interdits distribuée récemment aux voisins vivant près de la résidence du duc et de la duchesse, rapporte The Sun.

Et au regard de cette liste de commandements, remise lors d’une réunion de quartier, les habitants des environs – principalement des employés royaux et des officiels – ne sont pas autorisés à faire grand chose en présence de Meghan et Harry. Comme on peut le lire dans le tabloïd, les voisins n’ont pas le droit de chercher à débuter une conversation avec le duc et la duchesse, de leur dire « Good Morning » (“Bonjour”) ou d’autres formules de politesse, de poster quoi que ce soit dans leur boîte aux lettres, et, surtout, ils n’ont absolument pas le droit de demander à voir le petit Archie ou de proposer des services de babysitting. Les voisins du duc et de la duchesse de Sussex ne sont même pas autorisés à caresser leurs deux chiens, même s’ils croisent leur route ou viennent vers eux ! Très dur.
« Même la reine ne demande pas ça »

Selon The Sun, cette liste n’a pas fait l’unanimité dans le voisinage. « Ce serait drôle si ce n’était pas si exagéré, a estimé l’un d’eux. Même la reine ne demande pas ça. » Même son de cloche chez un autre habitant : « C’est extraordinaire, on n’a jamais vu quelque chose comme ça. Toutes les personnes qui résident sur le domaine travaillent pour la famille royale et savent comment se comporter avec respect. On ne nous demande pas de nous comporter de la sorte en présence de la reine. Elle est très contente que les gens la saluent », déplore-t-il.

Il y a ainsi fort à parier que cette liste d’interdits devrait faire jaser au Royaume-Uni. Non seulement le couple, et particulièrement Meghan, est actuellement visé par des critiques sur leur désir de vie privée poussé à l’extrême, mais ils sont aussi la cible d’attaques concernant leur train de vie, qui coûterait très cher au contribuable britannique. À la décharge d’Harry et Meghan, cette liste de choses à faire et à ne pas faire en présence du couple ou aux alentours de leur demeure viendrait « d’un officiel du palais très protecteur », a assuré Buckingham Palace.