Médina Yoro Foulah : Les Populations Réclament De L’électricité

107
Single Post


Single Post
Médina Yoro Foulah : Les populations réclament de l’électricité
De son statut d’arrondissement, Médina Yoro Foulah est passé département depuis le découpage administratif de 2008. Depuis lors, la localité tarde a afficher son statut de département au plan des infrastructures. 

Pas de routes goudronnées, pas d’électrification si ce n’est qu’à Médina Yoro Foulah chef lieu de commune. Les populations en ont raz-le-bol, et c’est le maire de Pata qui monte au créneau pour hausser le ton à l’endroit de l’État du Sénégal. « Nous sommes Sénégalais et nous réclamons notre appartenance à ce pays. Donc permettez-nous d’avoir de l’électricité partout dans ce département pour permettre à nos enfants scolaires et étudiants de vivre les merveilles du monde de l’internet », a déclaré le maire de la commune de Pata, département de Médina Yoro Foulah, région de Kolda.  Aliou Baldé, droit dans les yeux, a déploré la galère des populations de ce département qui tarde à entrer dans la modernité. Le maire de Pata a posé ces doléances face au ministre Mansour Faye venu présider le lancement officiel des travaux de désenclavement du département de Médina Yoro Foulah et celui de Kolda. Il s’agit des travaux de bitumage des routes Kolda-Pata sur 72 km et kolda-Salikégné sur 30 km. A cette occasion, Aliou Baldé a invité le gouvernement du Sénégal à construire des routes intérieures dans le département de Médina Yoro Foulah.
 A en croire le maire de Pata,  » les populations qui sont en profondeur éprouvent d’énormes difficultés de mobilité, et n’arrivent pas à évacuer  les produits agricoles vers de grands centres urbains. Même si Aliou Baldé se félicite des efforts de l’État dans ce sens, il plaide pour un renforcement des actions publiques pour mettre Médina Yoro Foulah et ses populations sur les rampes de l’émergence.