Média : Le Cdeps s’insurge contre le piratage dont a été l’objet Pressafrik

Le Piratage du site d’informations générales dont a été la cible Pressafrik est une chose que le Conseil des éditeurs et diffuseurs de presse du Sénégal (Cdeps) a vivement condamné ce jeudi. La structure dirigée  par Mamadou Ibra Kane a d’ailleurs qualifié cette situation  de « menace pour la liberté de presse », dans un document parvenu à Dakaractu, où les membres dudit conseil, à travers leur président, disent avoir « été consternés en apprenant ce jeudi le piratage du site d’informations  Pressafrik » ».  Selon le communiqué de ladite plateforme citée en référence, il est relevé que « parmi plusieurs sites notamment sénégalais hébergés sur le même serveur, seul Pressafrik a été attaqué. Ce qui laisse penser à une action malveillante qui visait spécialement Pressafrik. Jusque dans la soirée, le site n’était toujours pas fonctionnel ». Dans le contexte médiatique, actuellement très tendu, cela suscite des inquiétudes quant à la liberté de la presse au Sénégal, a alors souligné le patronat de la presse. Lequel à travers ce communiqué, « affirme sa totale solidarité avec le site Pressafrik, les journalistes et travailleurs du site, ainsi que son initiateur et animateur Ibrahima Lissa Faye ».
Le Cdeps d’en appeler « à la vigilance de tous les acteurs des médias, des citoyens et de l’État du Sénégal pour que la liberté de la presse et la liberté d’expression puissent être garanties au Sénégal conformément à la Constitution du Sénégal ».