Me Moussa Sarr : « La détention de Guy Marius Sagna et Cie ne se justifie plus en droit »

C’est une plaidoirie avant l’heure. « J’estime qu’au regard des faits, les ressources que la loi met à ma disposition, en droit, rien ne s’oppose que Guy Marius Sagna et Cie soient libres. D’ailleurs, c’est le contraire qui est étonnant », a déclaré Me Moussa Sarr, un des avocats de Guy Marius Sagna, Fallou Gallas Seck et Omar Sarr, ce jeudi. 
Selon lui, les trois réunissent toutes les conditions exigées par la loi pour recouvrer la liberté. « Par conséquent, a-t-il assuré, aujourd’hui leur détention pour moi, en droit, ne se justifie plus ». Me Sarr d’indiquer sur Rfm : « d’autant plus que par rapport même au contexte socio-politique ou social, leur liberté s’impose pour apaiser la tension ».
Plus loin, le conseil a fait remarquer : « je rappelle que dans notre système pénal, la liberté est le principe, la détention est l’exception, même si dans les faits, c’est le contraire qu’on voit le plus souvent ». 

Les avocats de la défense vont être devant la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar, ce 21 janvier prochain, pour plaider la demande de mise en liberté provisoire de leurs clients.
Me Moussa Sarr avait interjeté un appel devant cette juridiction le 23 décembre à la suite du rejet de la demande de mise en liberté provisoire de Guy Marius Sagna et Cie par le juge d’instruction.