Me Moussa Diop tape du poing sur la table : « Sonko a quelque part raison »