Me Malick Sall aux parlemanires sur le cas Sonko : « Cette affaire n’a pas fait plaisir au chef de l’État, … »

Le ministre de la justice, garde des sceaux a pris la parole devant les parlementaires qui statuent sur la levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko.

Me Malick Sall considère que »c’est lui même qui a porté cette affaire à la connaissance du chef de l’État, Macky Sall ». En effet, le garde des sceaux estime que malgré la présomption d’inoncence, la procédure doit être bien menée et en respectant toutes les étapes ».

Pour le ministre de la justice Me Malick Sall, « la gendarmerie a fait ce qu’elle devait faire avant que le procureur a demandé que le dossier lui soit transmis après le travail de celle-ci ».

Me Malick Sall redonnant la parole aux parlementaires pour poursuivre les travaux, demandera aux députés en toute responsabilité de faire recours à la procédure normale et que la justice puisse effectuer le travail qui lui incombe…