Me Khoureysi Ba sur la grève de la faim des 25 étudiants : « Ils n’ont commis aucun acte de violence »

347

Les 25 étudiants qui ont entamé une grève de la faim suite à leur exclusion à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar peuvent compter sur le soutien de Me Khoureysi Ba.


L’avocat a enfilé sa robe noire pour défendre ces ex-pensionnaires de l’Ucad.

Il indique : « triste sort que celui qui frappe ces jeunes étudiants en grève de la faim. Fatalement et abusivement exclus de l’Université qui pour 2 ans, qui pour 5 ans, pour avoir simplement envoyé à partir de leur téléphone portable un message au Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’UCAD, exprimant librement leur avis sur la posture de ce dernier à l’occasion des élections.


Un message ni violent, ni insultant, ne comportant aucune mention outrageante ou offensante. Ces 25 étudiants n’ont commis aucun acte de violence ».


L’avocat espère que la saisie de la Cour suprême aura une suite favorable. D’ici là, il invite ces étudiants à tenir bon face à cette douloureuse épreuve.


« Gageons que la Cour suprême, saisie d’une procédure de référé par nos soins avec le précieux concours des excellents Avocats rompus à la tâche et d’une grandeur d’âme inégalée que sont Maîtres EL Hadj Mame Gning et Maître Bamba Cissé, pourra se prononcer en urgence, puisque les élections sont en cours…. au moment où ces lignes sont écrites.


Courage à vous jeunes frères et sœurs, nos enfants. Vous endurez une épreuve très dure, certes, mais dès l’instant que vous savez pourquoi vous la vivez, elle n’est plus, du coup, une épreuve », philosophe l’avocat.