Me El Diouf compare le leader de Pastef à Ino : “Sonko a beaucoup tué…”

183

Me El Hadji Diouf s’est attaqué, ce vendredi 28 mai, au leader du parti Pastef / Les Patriotes. Cela fait suite aux émeutes de février-mars derniers, ayant enregistré 13 morts et de nombreux blessés. Selon l’avocat, Ousmane Sonko est l’auteur des tueries de la tuerie liée à l’affaire du v**l présumé.

L’avocat n’y est pas allé par quatre chemins pour faire porter la responsabilité des morts au principal opposant du régime de Macky Sall, Ousmane Sonko. “Le Sénégal n’a jamais, même avec Ino, eu un criminel aussi dangereux. Ino n’a jamais tué. Il a braqué des stations d’essence. Mais Sonko a tué, il a beaucoup tué et il nous promet une deuxième vague plus dévastatrice; donc des centaines et des centaines de morts“, a déclaré me El Hadji Diouf face à la presse.

Insultes

Très en verve, la robe noire a raillé une certaine catégorie des partisans de l’opposition. “Actuellement, ils m’insultent. Mais cela ne me gène pas. Ils se trompent. L’homme est toujours nickel (…). Ils étaient venus dans ma maison pour me t**r et non pour s’amuser avec moi. S’ils m’avaient trouvé là-bas, ils m’auraient tué, parce qu’ils ont échoué dans leur tentative diabolique d’intimider El Hadji Diouf et des patriotes qui se battent contre un manipulateur en chef, Sonko“, a-t-il notamment pesté.

V**l

Et de se souvenir des huées contre lui lorsqu’il déposait la plainte de son client Mamour Diallo – dans l’affaire des 94 milliards de F Cfa -. “Ce prisonnier abonné, – Guy Marius Sagna qui aime bien la p****n – , était venu devant le tribunal avec les groupes de Sonko pour dire v*****r ! avocat, v*****r !“, a-t-il dit. Se demandant qui est v*****r maintenant ? “Je suis au Sénégal, je n’ai jamais été condamné pour v**l, je n’ai jamais été arrêté, je ne connais pas la p****n. Mais celui qui dit, on va m’arrêter si je réponds à la gendarmerie, le procureur a préparé un mandat de dépôt pour moi, c’est qui ? Celui qui est accusé de v**l dans ce pays et qui est très célèbre, ce n’est pas El Hadji Diouf“, a tonné l’avocat.