ME DABO, AVOCAT DE LA DÉFENSE : «Khadime n’est pas un monstre et …»

Après le réquisitoire du procureur du tribunal de Louga, qui a requis 2 ans d’emprisonnement dont 2 mois ferme pour les prévenus dans l’affaire des talibés enchainés à Ndiagne, la défense a plaidé la clémence. L’avocat du maître coranique a indiqué que son client n’est pas un monstre.

« Nous avons plaidé pour l’apaisement, le président nous a bien écoutés. Et nous pensons qu’il ira dans le sens de l’apaisement. Il y a eu une certaine incompréhension, un certain malentendu dans cette pratique que l’on appelle ‘‘entrave des enfants talibés’’ », a déclaré Me Ndiaga Dabo sur les ondes de la Rfm.

La robe noire de poursuivre : « Même le procureur dans son réquisitoire a admis que le mobile est honorable. Ce n’était pas un mobile crapuleux. Khadime Gueye n’est pas un monstre. Ndiagne n’est pas une terre de torture. Il s’agit des enfants talibés, on leur apprend le coran, donc il y a eu malheureusement cette pratique qui ne date pas d’aujourd’hui et Khadime l’a admis, lui-même il aime ces enfants. »

Me Dabo d’expliquer que son client a admis qu’il va revoir ses pratiques. «Il va voir s’il y a une autre forme d’empêcher les enfants de fuguer. Et le tribunal devrait l’accompagner dans ce sens.»