Me Babou : « On a la preuve que Woury Diallo est protégé »


L’avocat Me Abdoulaye Babou ne comprend pas la position du parquet général dans l’affaire des faux médicaments de Touba-Bélel qui ont valu une détention à Bara Sylla et Amadou Woury Diallo élargi de prison par grâce présidentielle. La peine de 7 ans d’emprisonnement confirmée pour Bara Sylla et le décret de grâce écarté par la cour d’appel de Thiès, Me Babou, avocat commis par l’Ordre des pharmaciens, dit ne pas comprendre la réduction de la peine de Bara Sylla alors demandée par le parquet, de 7 à 4 ans, ainsi que le fait de déclarer le décret de grâce de Woury Diallo conforme, toujours demandé par le parquet.

« C’est une surprise pour nous. Parce que le parquet général, c’est le ministère public. Ce dernier représente la société. Comment le ministère public peut demander cela, devant une affaire aussi grave que le trafic de faux médicaments, car en nous fondant sur les rapports de l’Oms, chaque année, 800 000 Africains meurent du fait des médicaments de la rue ?

Devant ce désastre, comment une autorité d’une institution qui doit protéger les Sénégalais, rame à contre courant des intérêts de ces mêmes Sénégalais ? », s’interroge Babou dans le quotidien Lobservateur, convaincu que Woury Diallo est protégé et il dit en avoir la preuve. « On a la preuve que Woury Diallo est protégé.

D’ailleurs, au moment où il bénéficiait de cette grâce, le 3 avril dernier, à la prison de Diourbel où il était incarcéré, c’est un véhicule de luxe qui est venu le prendre. Mamadou Woury Diallo bénéficie, on ne peut plus en douter, d’une protection ».