Me Babou charge Diouf et Niass : “Je suis un extrémiste mouride…”

182

Me Babou, dans son différend avec le Procureur du Tribunal de Grande instance de Diourbel, Madiambal Diagne dit ne craindre aucune sanction, d’où qu’elle vienne. L’avocat, invité du Grand jury, charge Abdou Diouf et Moustapha Niass. Morceaux choisis !

On ne cite pas Serigne Touba dans une audience

“Quiconque dit des choses malintentionnées sur Serigne Touba à ma présence, je peux donner ma vie. Ma conviction pour Serigne Touba, diaral nanioiu sounou bakane.
On ne cite pas Serigne Touba dans une audience. Ce droit, je le reconnais à El Hadj Malick Sy, aux Layènes, aux Chrétiens. On ne heurte pas les convictions religieuses de qui que ce soit.

Abdou Diouf et…

Je suis un extrémiste mouride sur Serigne Touba. Et Abdou Diouf en sait quelque chose. Une fois j’ai été avec Serigne Mourtalla voir le Président Abdou Diouf. Il a eu une attitude incorrecte contre Serigne Touba. On est parti, la séance s’est arrêtée là.

…Moustapha Niass chargé

Le même Abdou Diouf, à la veille des élections de l’an 2000, a envoyé des gens, deux généraux, pour se réconcilier. A l’époque, j’étais à l’Afp, j’appelle Moustapha Niass, je lui raconte ce qui s’est passé . Il me répond, ‘mais Babou tu racontes des histoires’, Gëmoul mouride, c’est tout”.