Me Assane Dioma Ndiaye : « Khalifa sall, une tache noire sur l’image … »

« Lee rabat d’arrêt rejeté par la cour suprême est presque de la cosmétique, l’affaire Khalifa Sall restera toujours un point noir dans la démocratie sénégalaise », estime Me Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme dans les colonnes du quotidien « la Tribune ». Selon l’avocat, au-delà des analyses que l’on peut faire aujourd’hui, Khalifa Sall ne doit pas rester en prison jusqu’à présent et la pétition lancée pour sa libération est en désespoir de cause.