Mbaye Ndiaye valide le troisième de Macky Sall

Le ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye a tranché mercredi en la faveur d’un troisième mandat du Président de la République. Selon Mbaye Ndiaye, Macky Sall vient d’entamer son premier mandat.

C’est une façon de couper la poire en deux. La sortie de Mbaye Ndiaye sur le plateau de Faram Facce. L’homme qui est -foncièrement – contre la limitation des mandats électifs, a assuré que l’actuel locataire du Palais de Roume vient de commencer son premier mandat eu égard à la Constitution en cours. Laquelle, dit-il, limite le nombre de mandat à deux. « Si on se réfère à la Constitution, ce deuxième mandat du Président Macky Sall constitue son premier par rapport à la limitation« , a notamment indiqué le ministre d’Etat.

Candidature de Macky Sall en 2024

Mbaye Ndiaye a fait une déclaration laconique sur la candidature de son chef de Parti pour la prochaine élection présidentielle de 2024. Comme pour dire qu’il ignore ce qu’adviendra d’ici là.

Déclaration de Macky Sall au Palais

Lors d’un face-à-face avec la presse au Palais de la République, Macky Sall avait, semblait-il, clos le débat sur l’éventuel troisième mandat. « Si je suis réélu, je fais un mandat. Mon deuxième et c’est fini », avait-il indiqué. Une sortie que n’entend pas de cette oreille Mbaye Ndiaye selon qui, les propos du chef de l’Etat ne sont pas une loi. « Ces propos peuvent inspirer une loi. Mais cela ne fait pas de cela une loi. La preuve, il voulait diminuer le mandat de 7 à 5 ans, mais il ne le peut pas (…) », a fulminé le ministre d’Etat.