Mbaye Dione sur le suffrage universel direct : « Donner la plénitude … »

La réforme en gestation sur le changement du mode d’élection des maires au suffrage universel direct est bien accueillie par l’association des maires du Sénégal (Ams). Une réforme qui vient à son heure d’après le secrétaire général de l’Ams, Mbaye Dionne. 

Joint par Seneweb, le maire de Ngoudiane déclare : « nous pensons que c’est une bonne réforme qui permettra de renforcer la légitimité des maires qui seront désormais élus directement par les populations ». 

A l’en croire, elle permettra de mettre fin aux manœuvres souterraines et petits meurtres sur fond de détournement du suffrage des électeurs qui caractérisent le choix du maire par le collège des conseillers. « Dans la passé, on a vu que les électeurs votaient pour une liste et généralement pour la tête de liste, et à l’arrivée ils voyaient leur suffrage détourné par des subterfuges. Certains pour qui les gens n’ont pas voté utilisaient des manœuvres pour arriver à détourner le suffrage des électeurs. La réforme permettra d’avoir plus de légitimité mais surtout une sincérité du vote », soutient le Sg de l’Ams. 

S’agissant du choix des adjoints, Mbaye Dionne plaide pour que cette prérogative soit laissée à l’appréciation du maire. « Il faudrait réfléchir également sur le choix des adjoints. Donner la plénitude au maire de désigner ses adjoints, suggère-t-il. Cela n’enlève rien à la crédibilité du conseil municipal. Bien au contraire. Cela permettrait une stabilité et une cohérence par rapport au choix des populations ».