Mbao-Usines ravagées par un feu : Moustapha Diop s’engage pour une reprise rapide de l’activité

185

Ce sont des pertes évaluées à plus de cinq milliards de francs pour la Société industrielle de matières plastiques (Simap) et Takamoul food, spécialisée dans la fabrication de tomates en pot. L’incendie, qui s’est déclaré le soir du dimanche 23 mai dans ces deux usines implantées dans la Zone franche industrielle de Mbao, a tout ravagé sur son passage, plongeant ces unités dans une pause forcée. Les travailleurs ont tenu pour autant à accueillir l’hôte du jour, le ministre Moustapha Diop, venu exprimer sa compassion et son soutien.
Visite du ministre
En visite sur les lieux pour s’enquérir de la situation, le ministre de l’Industrie a promis de tout mettre en œuvre pour la reprise au plus tôt de l’activité de ces entreprises sinistrées. “Nous sommes très sensibles à cette situation et ne ménagerons aucun effort pour les soutenir durant cette période très difficile, surtout pour leur permettre de reprendre très rapidement leurs activités”, a insisté Moustapha Diop, après avoir fait le tour des deux unités mitoyennes.

Promesses

“Le gouvernement est dans une perspective de création massive d’emplois. Donc nous n’allons pas laisser ces deux usines qui emploient pratiquement pas moins de 200 travailleurs permanents fermer boutique”, a-t-il poursuivi, assurant remonter l’information au plus haut pour une bonne diligence. “Nous allons rendre compte fidèlement au président de la République de ce que je viens de voir ici et je suis sûr qu’il va donner des instructions aux administrations qui sont interpellées dans le mémorandum que nous venons de recevoir afin qu’elles puissent réagir de manière conséquente”, a-t-il promis.