« Matériel médical vendu » : Moustapha Diakhaté prend la défense du Dr Babacar Niang

265

Objet d’une plainte du ministre de la Santé, suite à ses révélations sur la vente de matériel médical destiné aux Cte, le Dr Babacar Niang peut compter sur le soutien de Moustapha Diakhaté. Dans une tribune intitulée « Laissez en paix Dr Babacar Niang » et publiée sur sa page Facebook, l’ancien chef de cabinet du président de la République a pris la défense du médecin-chef urgentiste de Suma Assistance. Seneweb publie in extenso son post.


Laissez en paix Dr Babacar Niang !


Le 19 juillet 2021, le journaliste Monsieur Madiambal Diagne, que le ministre de la Santé ne peut soupçonner d’hostilité au président Macky Sall et son gouvernement, a déjà dit la même chose, sinon plus que Dr Babacar Niang dans une chronique intitulée « Serigne Babacar Sy Mansour, l’exemple ».


Selon Monsieur Madiambal Diagne :


1. « Les centres de traitement des épidémies (Cte) avaient été démontés, alors que la pandémie n’était pas encore vaincue. »


2. « On découvre, comme par enchantement, que toutes les cliniques médicales privées de Dakar, qui ne disposaient pas de matériel et autres appareils respiratoires, ont pu s’en doter après le démantèlement des Cte. »

3. « Allez savoir, mais une telle coïncidence est fort troublante ; surtout qu’on assiste à la naissance d’un nouveau business, apparemment lucratif et qui se développe, avec des privés disposant d’appareils respiratoires qu’ils mettent à disposition de malades restés à domicile faute de places à l’hôpital ou ne pouvant bénéficier d’une assistance respiratoire au niveau des structures hospitalières. »


Les Sénégalais attendent des réponses aux pertinentes interrogations et aux graves accusations de Monsieur Madiambal Diagne et non des contrefeux pour détourner l’opinion.


Le président de la République doit mettre en place une commission d’enquête indépendante, composée d’imminentes personnalités de la société civile crédibles, pour édifier le peuple sénégalais sur les tenants et aboutissants du démantèlement des Cte et l’usage qui a été fait du matériel.


Vive la République !Vive le Sénégal !