Matar Diop (Hcct) : « Sonko, par son appel à la violence, se met au ban de la démocratie »

119
Matar Diop (Hcct) : « Sonko, par son appel à la violence, se met au ban de la démocratie »


Matar Diop, lui aussi a « décidé » de s’adresser « aux Sénégalaises et aux Sénégalais suite à la dernière sorti du leader de Pastef, Ousmane Sonko, sur le rejet de la liste de YAW, à Dakar.

Appel « à la violence« …

« Je dénonce l’appel à la violence, à peine voilée de Ousmane Sonko, mardi dernier, à travers une déclaration qu’il a faite. J’estime que nul n’a le droit de proférer des menaces ou de débiter des insanités juste pour camoufler son inexpérience politique« , a pesté le membre du Hcct dans une note parvenue à Senego.

« Incompétence »…

Il poursuit : « En reconnaissant que les imperfections contenues dans la liste de Yewwi à Dakar sont dues à une négligence humaine et que le Président Macky Sall n’a rien à voir avec ce rejet, tout comme la DGE, Ousmane Sonko a fait un aveu d’incompétence de sa part et de la part des 30 leaders de la coalition Yewwi-Wallu. Nous nous sommes réjouis de l’entendre dire que chaque leader a voulu figurer sur la liste nationale et non sur celles départementales pour s’assurer une place à l’Assemblée nationale« .

Législatives…

« Nous avons surtout compris qu’il a voulu dire que lui et ses collaborateurs visent d’abord des intérêts personnels. L’opposition actuelle a fini de prouver qu’elle n’a que des ambitions politiciennes et que son unité risque tout le temps d’éclater lorsque les intérêts des uns ou des autres ne sont pas pris en compte. Cela prouve à suffisance qu’elle a déjà perdu les législatives. Les Sénégalaises et les Sénégalais devraient d’ores et déjà dire, de manière claire à cette opposition qu’elle ne va plus se mobiliser car, elle a perdu le peu de confiance que nous avions placée en elle« , conclut Matar Diop.



Source link