Masques en tissu : inutile de les laver à 60°C

Comment faire en sorte de bien laver son masque en tissu ? Les consignes évoluent à mesure qu’avance l’épidémie de coronavirus. L’Académie de médecine vient de donner un nouvel avis.

L’ANSM s’était prononcée fin avril : pour bien laver un masque en tissu et tuer toute trace du virus, il fallait le passer à 60 degrés pendant au moins 30 minutes. Les consignes s’entrechoquent et évoluent au fil de l’épidémie de Covid-19. L’Académie de médecine vient de donner son avis sur la question !Sur le même sujet

Port du maque obligatoire : les effets sur la peau

Masque : ce qu’il faut savoir pour limiter les boutons et les irritations

Pas besoin de laver vos masques à 60 degrés, souligne-t-elle dans un communiqué. Elle ajoute qu’un masque est utilisable (et efficace) tant que son maillage est en bon état, tant qu’il n’y a pas de trou dans le tissu. Elle écrit : « ces masques sont réutilisables après chaque cycle de lavage – séchage tant que leurs qualités ne sont pas altérées« . Enfin, « ils doivent être changés lorsqu’ils deviennent humides et ne jamais être portés plus d’une journée. »

Une information qui vient contraster avec les consignes des masques en tissus industriels liés à un nombre de lavages allant de 10 à 50 fois.

Ils sont moins efficaces que les chirurgicaux, mais…

L’Académie de médecine est revenue sur l’utilisation des masques en tissu. Effectivement, ils sont moins étanches et moins filtrants que les masques chirurgicaux. Mais pour l’espace public, où le port du masque se généralise en France, il est préférable de le choisir. Pourquoi ? Dans la mesure où son port est limité dans le temps, et qu’il faut le changer lorsqu’il est humide : l’aspect économique entre en jeu. Sans compter l’aspect écologique, qu’elle mentionne aussi. Par contre, pour les malades ou les activités de soins, mieux vaut favoriser le masque chirurgical.

Selon L’académie de médecine, il faudrait que soit appliquée : « l’obligation du port du masque, systématiquement associée aux mesures de distanciation (…) dans tous les lieux publics, clos et ouverts, selon des règles faciles à comprendre, à appliquer et à contrôler » afin de simplifier la gestion de la crise et des questionnements autour du masque.

Lire aussi :

  • Symptômes du coronavirus : rhume ou Covid-19, comment faire la différence ?
  • Des masques transparents pour les personnes sourdes et malentendantes
  • Que faire de son masque entre deux utilisations ?
  • Comment mettre son masque

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes