Masque : 3 astuces pour ne pas avoir mal derrière les oreilles

Même si son usage est indispensable, notamment dans les lieux clos, il va sans dire qu’il s’agit d’une nouvelle habitude à adopter, pas toujours très agréable. Voici trois astuces si vous êtes sensible des oreilles.

Le port du masque est désormais généalisé, en lieu fermé mais aussi dans l’espace public, dans de nombreux centres villes, ainsi que dans les entreprises et dans les établissements scolaires. A la longue, le masque finit par rendre allergiques certains ! Entre les boutons sur le visage et les irritations derrière les oreilles, il faut donc s’armer de patience et d’astuces !Sur le même sujet

Que faire de son masque entre deux utilisations ?

Que faire de son masque quand on mange ?

Et oui, chaque masque ne se vaut pas, et le confort laisse parfois à désirer, notamment au niveau des élastiques. Car quoi de pire qu’un voyage en train de six heures avec un masque qui tire derrière les oreilles ? C’est la raison pour laquelle certaines astuces peuvent être mises en place pour réduire les irritations, et rendre le port du masque plus agréable.

Le trombone

Dans une optique artisanale mais non moins efficace, le trombone peut s’imposer comme un allié de taille pour alléger l’inconfort dû au masque. Comment ? Tout simplement en accrochant derrière la tête les élastiques à ce petit objet métallique. Ainsi, les oreilles sont libérées de la tension, vous gagnez en confort !

Les rallonges

Qu’elles soient en tissu, en tricot, ou encore en plastique, les rallonges sont également une astuce efficace pour éviter les irritations du masque derrière les oreilles. Le principe est simple : prendre un morceau de tissu de quelques centimètre, coudre deux boutons de chaque côté et le tour est joué. Il suffit alors de venir accrocher les élastiques sur les boutons, de part et d’autre . Si vous n’êtes pas doué en couture, vous pouvez trouver ces « attaches-masques » dans le commerce.

Les rallonges pour chapeau

Si vous avez une tête à chapeau, ou tout simplement si certaines occasions impliquent que vous portiez une casquette et un masque en même temps, il est tout à fait possible d’améliorer votre confort de façon astucieuse. Sur le même principe que la rallonge derrière le crâne, il est possible de coudre des boutons sur chaque côté de votre chapeau, et d’y accrocher les élastiques du masque. Simple, mais redoutablement efficace pour dégager les oreilles !

Lire aussi :

  • Comment (bien) mettre un masqe de protection ?
  • Comment faire un masque en tissu ?
  • Masques en tissu : inutile de les laver à 60°C
  • Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes