Marche du 13 : Nio Lank dit oui à un vendredi de refus

Le Collectif « Nio Lank Nio Bagn » est prêt à descendre dans la rue ce vendredi 13 décembre. En conférence de presse ce matin, Aliou Sané et Cie invitent tous les travailleurs, les consommateurs et les populations sénégalaises et africaines vivant au Sénégal, à prendre part à la grande marche prévue demain. Ce, pour la libération des « otages » arrêtés depuis bientôt deux semaines.

Le trajet de la marche pacifique commence de la place de la Nation (Ex Obélisque) et s’arrête au rond-point de la Rts. Déterminé à tirer les camarades d’affaire, le Collectif « Nio lank Nio Bagn » invite toutes les organisations sociales et citoyennes à le rejoindre au nom de l’intérêt général.

Préfet de la ville

Le Collectif annonce avoir pris les devants en déposant auprès du Préfet de la ville de Dakar « une lettre d’information« . Selon le Coordonnateur du Collectif, cela a été fait il y a une dizaine de jours. « C’est au Préfet de prendre les dispositions pour encadrer la marche« , prévient-il.

Autres plans d’actions de lutte

Pour l’heure, rien n’a filtré des autres plans d’actions de lutte prévus. Si les prévenus ne sont tirés d’affaire à l’issue de la marche pacifique, déclare M. Sané, le Collectif communiquera sur les prochaines actions à mener.

Collectif « Nio lank Nio Bagn »

Trente-et-une (31) organisations ont déjà adhéré au Collectif Nio Lank Nio Bagn. Selon Bentaleb Sow, membre dudit collectif, la liste n’est pas exhaustive. « D’autres organisations vont adhérer d’ici à vendredi », rassure-t-il.