Marche de soutien au peuple palestinien : « Le but, c’est d’exiger la fin des tueries et …» (Mame Makhtar Guèye, Jamra)

552

Le Chef de l’État, Macky Sall, a l’obligation d’élever le ton sur le massacre jugé inouï du peuple palestinien, car occupant la fonction de président pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, a affirmé ce 18 mai, le vice-président de l’Ong Jamra, Mame Makhtar Guèye.

L’organisation islamique qui a, ce mardi, saisi la diplomatie israélienne à Dakar par une lettre de protestation et de condamnation, a qualifié de timide le communiqué du gouvernement sénégalais sur le conflit israélo-palestinien signé par le ministère des affaires étrangères, lequel document appelle à une désescalade. 

Selon le vice-président de l’organisation islamique, ce qui se passe en terre palestinienne est un massacre et non une escalade de la violence et une réponse ferme des autorités étatiques, notamment du président de la République était attendue dans ces représailles entre l’État hébreu et celui palestinien. Il invite par ailleurs le gouvernement à reconsidérer sa position en appelant l’État juif à arrêter la tuerie contre le peuple palestinien.

L’organisation a annoncé dans la foulée la tenue d’une grande mobilisation, le 21 mai prochain, à la place de la nation pour protester contre l’agression de l’État hébreu sur le peuple palestinien, mais surtout exiger la fin des tueries en Palestine…