Marche de « Samm sunu rew »: Pour la vérité ou la zizanie ?

« Samm sunu rew », le mouvement proche d’Aliou Sall et mis sur ses fonts baptismaux cette semaine à fait face à la presse ce mercredi 26 juin 2019, à Dakar. Le mouvement qui vient en appoint au frère cadet du président de la République, éclaboussé dans une affaire de grand corruption. Il maintient sa marche « pacifique » à la Place de la Nation, le vendredi 28 juin 2018, pour prendre le contre pied des rassemblement populaires qui s’y déroule tous les vendredi, pour exiger la lumière sur les contrats pétroliers et gaziers.

La plateforme mise en place pour  laver Aliou Sall des lourds soupçons de corruption qui pèsent sur lui, à la suite d’une enquête menée par la BBC sur les contrats pétroliers et gaziers signés par le gouvernement du Sénégal, tient mordicus à battre le macadam de vendredi. Sur le même lieu réservé par « Ar Linu Bokk » qui y tient des manifestations depuis deux vendredi successifs. Or le mis en cause a, il y a quelques jours « rétabli la vérité » en jurant sur le Saint Coran, pour se blanchir de toutes les accusations portées contre lui dans l’affaire du pétrole. Cette démarche d’Alioune Sall enlève un peu de la pertinence et de l’opportunité de la marche de « Samm Sunu rew ».

Même si ses organisateurs lui donnent des atours de  citoyenneté. C’est dire qu’on s’achemine vers un vendredi de trouble. A moins que le préfet de Dakar ne siffle la récréation de ce jeu à la limite puéril.