Mansour Sy Djamil sur les caricatures : « Aucun Français n’accepterait qu’on mette à nu Macron »

Les caricatures qu’ils ont publiées, pour moi, en tant que musulman, c’est inadmissible ! Aujourd’hui aucun Français n’accepterait qu’on mette à nu Macron sous prétexte qu’on est en train de le caricaturer. En tant que démocrates, en tant que laïcs ils ont le droit de caricaturer. Mais tout en caricaturant, qui est leur tradition à eux, on n’a pas le droit de dépasser certaines limites. Parce que à partir de certaines limites, on ne respecte pas l’autre, on ne respecte pas sa culture, on ne respecte pas les gens qui ne croient pas comme vous », explique l’invité du Jury du dimanche de Iradio-Itv.
Mansour Sy Djamil, puisque c’est de lui qu’il s’agit, regrette toutefois que le professeur Paty ait été décapité à cause de ces caricatures. Parce que, ajoute-t-il, ni le prophète ni le coran ne lui ont demandé de le décapiter.
A l’endroit des Français, le leader politique et religieux avertit : «Il savent très bien que s’ils continuent à insulter les gens de cette façon-là, ils doivent anticiper la possibilité d’une réaction ou d’une riposte avec laquelle je ne suis pas d’accord ».
Macron, ajoute encore Djamil, « devrait se rendre compte qu’en tant que leader, qu’en tant que chef d’Etat, il faut que ça cesse ». « Aujourd’hui, je ne reconnais pas la France ».