Manifs à Mbacké et Touba : Serigne Basse Abdou Khadr désavoué par des marabouts

488
Manifs à Mbacké et Touba : Serigne Basse Abdou Khadr désavoué par des marabouts


La réponse des marabouts et petits-fils de Serigne Touba n’a pas tardé après la sortie du porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, qui a pris prétexte de la cérémonie officielle du Magal de « Kazu Rajab », pour asséner ses vérités relativement aux événements regrettables qui ont secoué Touba et Mbacké le 10 février dernier.

PUBLICITÉ

Des petits-fils de Serigne Touba, interpellés par le journal Le Témoin, estiment que les propos de Serigne Bass Abdou Khadre n’engagent que lui-même.

Le porte-parole du khalife de Touba avait condamné les événements regrettables qui ont secoué Touba et Mbacké le 10 février dernier.

« Cette localité appartient à Serigne Touba. Serigne Touba s’est engagé à travailler pour son Seigneur qui l’a gracieusement rétribué de bienfaits. Personne ne peut détruire son œuvre. Les politiciens ne méritent pas que nous, talibés mourides, nous querellions pour eux. Je sais qu’il y aura toujours des personnes qui vont sortir après pour nous critiquer. Ceux qui nous empêchent de parler le font uniquement pour défendre leurs intérêts. Nous allons dorénavant défendre la ville sainte de Touba, au prix de nos vies, s’il le faut », avait déclaré Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké.

Pour ses petits-fils de Serigne Touba, les propos de Serigne Bass Abdou Khadre n’engagent que lui-même. « Ici à Touba, tout le monde sait que Serigne Bass Abdou Khadre profite de sa station pour délivrer certains messages politiques en faveur du pouvoir parce que n’ayant pour ligne de mire que ses propres intérêts et les avantages que lui accorde son ami Macky Sall », soutiennent les interlocuteurs du journal Le Témoin.

D’après ses marabouts, ce qui s’est passé le 10 février n’est pas de la responsabilité unique de l’opposition qui a des droits dans une localité qu’elle a toujours gagnée. Pour eux, qu’un responsable de l’opposition puisse susciter un tel intérêt pour les populations de Touba n’est pas nouveau. Mieux, c’est la réalité des urnes qui s’est traduite avec la venue de ce leader d’opposition.

« Il est vrai qu’il est interdit de faire de la politique dans le périmètre de la ville sainte mais les acteurs politiques sont orientés à Mbacké parce que Touba est habité par des citoyens sénégalais qui ont un droit de regard sur comment est gouverné ce pays. Personne ne peut diriger ce pays sans faire de la politique et ce sont les citoyens qui suivent la politique qui choisissent leur président. Donc, il n’est nullement question ici d’une défiance au khalife général dont l’autorité reste intacte », ajoutent les interlocuteurs du journal Le Témoin.

#Manifs #Mbacké #SerigneBassAbdouKhadre