Manifs à Dougar : Le procureur requiert un mois ferme contre les 19 personnes arrêtées

291

Un mois ferme! c’est la peine requise contre les 19 manifestants interpellés lors des manifestations de Dougar, selon la Rfm qui donne l’information dans son journal de 12 h. 
Les chefs d’inculpations sont: violence et voie de fait sur agent, vol en réunion, destruction et dommage de biens d’autrui.
Pour rappel, un conflit foncier oppose les populations de Dougar, localité située à Diamniadio, à l’entreprise Peacock Investissement. L’enjeu, une assiette foncière de 70 ha.
Les jeunes de Dougar ont pris pour cible les constructions de la future Cité des fonctionnaires, situées à quelques mètres du village. Ils ont détruit les murs et tenté de s’attaquer à des gendarmes positionnés sur les lieux pour veiller sur les constructions. L’intervention des gendarmes avait conduit  à la m**t d’un jeune atteint par balle.