Manif du 29 juinY’en a marre promet de rejoindre Yaw, si elle n’est pas autorisée

52
Single Post


Single Post
Rappeur Thiat, Y en a marre
Le mouvement citoyen Y’en a marre est encore sorti de son mutisme, ce mardi 21 juin. Ceci pour dénoncer la non-autorisation de la dernière manifestation du 17 juin de la coalition Yewwi Askan Wi et les conséquences qui s’en sont suivies, avec les morts et la vague d’arrestations.

Selon le coordonnateur Aliou Sané, il « du respect de la loi sur la liberté de manifestation ». « Y’en a marre va participer à la manifestation du 29 juin de Yewwi Askan Wi, si l’Administration ne donne pas l’autorisation », annonce-t-il. D’autant plus que, pour ces jeunes, « le prétexte évoqué par le préfet est fallacieux ».

Y’en a marre a, par ailleurs, regretté l’impasse dans laquelle le Sénégal se retrouve aujourd’hui, « après les moult péripéties et combats menés depuis des années ». « Le Sénégal est la risée du monde, alors que notre démocratie était louée partout dans le monde. Aujourd’hui, des députés et des maires sont arrêtés de manière arbitraire. Guy Marius Sagna a été interpellé alors qu’il rendait visite aux manifestants arrêtés la veille », déplore Thiat.

S’adressant au président Macky Sall, Thiat lui dit de « se rappeler son attitude de 2011, alors qu’il participait à toutes les manifestations ». « À l’époque, Abdoulaye Wade avait au moins la grandeur de lâcher du lest. Mais aujourd’hui, c’est Macky Sall qui assigne à résidence des opposants et empêche des citoyens à exercer un droit constitutionnel. Mais qu’il sache une chose : Y’en a marre est plus que jamais déterminé à lui faire face », fulmine le rappeur Thiat.