Manif du 17 juin : M**t d’Idrissa Goudiaby, ce que révèle l’autopsie

60
Manif du 17 juin : Mort d’Idrissa Goudiaby, ce que révèle l’autopsie


Idrissa Goudiaby fait partie des trois personnes décédées le 17 juin lors des manifestations organisées à Dakar et Ziguinchor par la coalition Yewwi Askan Wi. Il a perdu la vie à Ziguinchor dans des circonstances qui étaient jusque-là troubles. L’autopsie vient de lever le voile sur les causes de sa m**t.

Les précisions

Le taximan a succombé à ses blessures provoquées par « une arme blanche », renseignent nos confrères du Soleil.

Dans un document de 5 pages, les médecins légistes, dirigés par Dr. D.S, mentionnent que « l’expertise médico-légale du corps du nommé Idrissa Goudiaby, né le 18 avril 1979, a permis de retenir comme cause du décès une m**t violente par choc hémorragique suite à une plaie du cou causée par une arme blanche contondante et tranchante comme une hache ou un sabre ».

Il se dédouane…

Ce qui disculpe les forces de défense et de sécurité qui n’ont pas dans leur arsenal, ces types d’armes pour faire face à des manifestants.