MANIF AUTORISÉE: «Aar Li Ñu Bokk» appelle les Sénégalais à « sortir massivement »

La plateforme «Aar Li Ñu Bokk» fera sa deuxième manifestation sans gaz lacrymogènes cette fois-ci. Après avoir interdit son rassemblement de vendredi dernier, le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, a autorisé celui d’aujourd’hui.

« Le préfet vient de nous notifier l’arrêté autorisant la tenue de notre rassemblement aux dates et heures indiquées. Nous en prenons acte, mais rappelons que nous avions déjà décidé, conformément aux droits civils consacrés par notre constitution, de tenir notre rassemblement. Ces manœuvres dilatoires sont très regrettables, car notre pays ne mérite pas toutes ces pratiques politico-administratives qui infantilisent la démocratie », a précisé Cheikh Tidiane Dièye, membre de la plateforme «Aar Li Ñu Bokk».

Cependant, il invite tous les citoyens «à sortir massivement et à se mobiliser, comme jamais auparavant, à Dakar comme dans les régions, pour montrer au monde entier la détermination du peuple sénégalais à exiger et à obtenir que tous ceux qui sont mêlés au scandale du pétrole et du gaz soient traduits devant les juridictions compétentes, mais aussi que les contrats léonins signés soient renégociés et que les avoirs spoliés soient recouvrés».

Dièye et Cie rassurent que «Aar Li Ñu Bokk» reste plus que jamais ancrée dans les missions qui ont justifié sa création. « Aucune influence interne ou externe tendant à diviser le mouvement, aucune pression ou aucune menace ne sauront nous détournera de notre engagement », a-t-il prévenu. Et d’appeler les leaders religieux, de tous bords, à entendre l’appel des Sénégalais qui les ont choisis pour les guider dans la foi, la droiture, la vérité et la justice.