Mamadou Guissé : “Tanor avait une retenue à tous les niveaux”

Mamadou Guissé rend hommage à Ousmane Tanor Dieng, rappelé à Dieu le 15 juillet 2019. A l’occasion de la levée de son corps, le monde politique, économique, religieux, coutumier et diplomatique a bien voulu, en tête le président de la République et président de la coalition Bby, Macky Sall, lui rendre un dernier hommage à l’AIBD où son corps est arrivé à bord d’un jet privé.

Présent sur les lieux, Mamadou Guissé, membre de la mouvance présidentielle et responsable politique Apr à Hann Bel Air, a tenu à faire un témoignage “mérité” au défunt secrétaire général du Parti Socialiste.

Homme d’Etat

“Ousmane Tanor Dieng, à tout point de vue, était un homme d’Etat. Un acteur politique d’une très grande dimension. Un leader modeste avec une retenue à tous les niveaux. C’est une perte immense pour le pays. Nous devons, tous aujourd’hui, nous inspirer de lui, c’est une référence. A l’image de toutes ces autorités venues l’accueillir et l’accompagner à sa derrière demeure, l’on comprend tout de suite combien, il fut grand et disponible pour les autres et l’Etat qu’il a servi toute sa vie…”, a indiqué Mamadou Guissé, au micro de Senego.

Décès

Le leader du Parti socialiste (PS) et président du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT), Ousmane Tanor Dieng, est décédé des suites d’une maladie, lundi, en France, a appris l’APS auprès de son entourage. Agé de 72 ans, il se faisait soigner en France, selon son chef de protocole.

Tanor Dieng..

Ousmane Tanor Dieng, nommé président du Haut Conseil des collectivités territoriales par Macky Sall, dirigeait cette institution de 2016 à sa mort survenue en France où, selon son entourage, il se faisait soigner depuis des mois. Formé à l’Ecole nationale d’administration (ENA) du Sénégal, il a été conseiller diplomatique du premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, ensuite directeur de cabinet d’Abdou Diouf, le successeur de ce dernier.