Mamadou Ba, cible de critiques au Portugal : “Pas de changement sans malaise, le racisme tue”

Mamadou Ba, leader de l’association SOS Racisme et ancien leader du Bloc de gauche, était sur TVI24, ce mercredi 23 février. Le racisme était le sujet sur la table.

Cible de vives critiques

Leader de l’association SOS Racismo et ancien chef du Bloc de gauche, Mamadou Bâ, d’origine sénégalaise, a été la cible de vives critiques pour des positions comme celle qu’il a prise publiquement à l’égard de Marcelino da Mata, qu’il considérait comme un “criminel de guerre”, ou lorsqu’il a prononcé des expressions comme “la bouse des flics” et “il faut tuer l’homme blanc”.

Expulsion demandée

Ces positions ont récemment motivé la création d’une pétition publique qui demande l’expulsion de Mamadou Ba. Le militant estime que ces derniers temps, tous les mots qu’il prononce sont extrapolés, comme cela s’est produit avec les commentaires désobligeants sur le militaire Marcelino da Mata, décédé.

Un homme à polémiques

Tout ce que je dis est polémique. Si j’ai dit que la Terre était ronde, c’était de la polémique. Par conséquent, j’étais parfaitement conscient que toute déclaration que j’aurais faite sur Marcelino da Mata aurait toujours provoqué ce type de réaction [pétition pour l’expulsion]”, déclare le responsable de SOS Racisme.

Mamadou Ba, 47 ans, est né au Sénégal, a émigré au Portugal il y a plus de 20 ans et est l’un des principaux visages de la lutte nationale antiraciste.