Mali : Les autorités aéroportuaires exigent le départ des forces étrangères dans un délai de 72 heures

88
Mali : Les autorités aéroportuaires exigent le départ des forces étrangères dans un délai de 72 heures


Les autorités aéroportuaires du Mali ont exigé avec effet immédiat, lundi, de Sahel Aviation Services (SAS) de procéder à l’évacuation des forces étrangères dans l’enceinte du dit aéroport dans un délai de 72 heures à compter du mardi 2 août courant, rapporte Anadolu.

L’information a été annoncée par le colonel Lassina Togola, Président Directeur Général des Aéroports du Mali, et adressée à la gérante de Sahel Aviation Services.

Selon lui, l’accueil et l’hébergement des forces étrangères à l’aéroport constituent des risques pour la sureté intérieure et extérieure de l’Etat.

« Il nous a été donné de constater que contrairement aux activités autorisée par la convention citée en référence, vous effectuez l’accueil et l’hébergement de forces armées étrangères et avez à cet effet réalisé un hôtel avec d’autres commodités », explique-t-il dans sa correspondance adressée à la gérante de « Sahel Aviation Services SARL ».

Colonel Togola souligne que « cet état de fait engendre des risques pour la sureté intérieure et extérieure de l’Etat et constitue une violation de vos obligations contractuelles notamment l’article 2 intitulé  »destination du bien » qui stipule que : le bien mis à la disposition du concessionnaire lui est remis à titre strictement personnel pour servir à la construction de bureaux, hangar et à l’aménagement de voies de circulation ». Et d’ajouter : « Je vous demande alors de faire cesser les activités d’accueil et d’hébergement avec effet immédiat ».