Mali : Le Général Moussa Sinko Coulibaly placé sous mandat de dépôt.

Convoqué ce matin pour une série de tweets incendiaires qu’il a faits suite aux événements de la nuit du 30 septembre au 1er octobre, à Mondoro et Boulkessy, le Général Moussa Sinko Coulibaly a été placé sous mandat de dépôt par la justice malienne, informent des sources de Dakaractu.

L’ancien directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix Boubacar Sada Sy de Koulikoro a été conduit à la prison centrale de Bamako où il passera sa première nuit. 

Dans les tweets qui lui ont valu sa convocation suivie d’une incarcération, le Général Sinko appelait implicitement les maliens à mettre un terme au régime d’Ibrahim Boubacar Keita. Sa colère est née de la tuerie de soldats maliens par des groupes terroristes à cheval entre le Mali et le Burkina Faso.