Mali: 6 soldats tués et une quarantaine de terroristes neutralisés à Boulkessi et Mondoro

Six soldats maliens ont été tués et 18 blessés dans la nuit de samedi à dimanche au centre du Mali dans deux attaques par des terroristes, a indiqué l’armée malienne.

Groupes armés terroristes non identifiés…

Selon un communiqué publié dimanche soir par l’état-major de l’armée malienne, le chef d’État-major général des armées informe l’opinion nationale et internationale que ce dimanche 24 janvier aux environs de 03h30 (02h30 GMT), les Forces armées maliennes (FAMa) déployées respectivement au poste G5-Sahel de Boulkessi et au poste FAMa de Mondoro ont fait l’objet d’attaques complexes et simultanées de Groupes armés terroristes non identifiés.

Près de quarante assaillants tués…

Une quarantaine d’assaillants ont été tués, a précisé la même source, déplorant, par ailleurs, la mort de 6 militaires maliens, dont 4 à Boulkessi et 2 à Mondoro.

En outre, 18 blessés ont été enregistrés dans les rangs des militaires maliens, dont 12 à Boulkessi et 6 à Mondoro, des localités situées dans le centre du Mali et abritant des bases militaires de l’armée malienne qui ont fait l’objet d’attaques antérieures.