Makhtar Cissé : « Je perturbe le sommeil de certains cercles »

L’ancien Directeur général de la Senelec botte en touche les accusations selon lesquelles il aurait laissé une dette de 247 milliards à la Senelec. « À vrai dire, c’est de l’intox pure et simple. Pour la simple raison que ce montant correspond, en réalité, à la créance que l’État du Sénégal doit à la Senelec », réfute Makhtar Cissé dans les colonnes du quotidien Libération. Et d’en rajouter une couche : « Toute cette agitation s’explique par une raison : Makhtar Cissé perturbe le sommeil de certains cercles ».

Le ministre du Pétrole et des Énergies de préciser : « Ceux qui font ces accusations ont besoin de cours en finances publiques, puisqu’ils confondent dettes et créances. La dette de la Senelec, une entreprise qui produit de la valeur et non une administration, est très en deçà du montant évoqué. Il est tout à fait normal qu’elle s’endette pour investir, augmenter son chiffre d’affaire et rembourser. Ce qu’elle fait correctement puisqu’elle n’a jamais été prise en défaut dans le remboursement de ses dettes ».