Mairie de Dakar: Le parquet enquête sur un «scandale financier»

Un nouveau « scandale financier » secoue la mairie de Dakar. En effet, le parquet de Dakar est activé pour apporter la lumière sur cette affaire de «blanchiment de capitaux, abus de biens sociaux et escroquerie» dans le cadre d’une affaire qui oppose la municipalité à l’homme d’affaires Pape Abdoul Ba et Corfitex. Que s’est-il passé ?

D’après Libération, tout est parti d’une plainte de la ville de Dakar contre l’homme d’affaires sénégalais, Pape Abdoul Ba et sa société Corifex. Dans cette affaire, la mairie de Dakar soutient, via Babacar Sadikh, son représentant dans le conseil d’administration de Cortifex, que cette société a comme actionnaires la municipalité, Oldrich international Limited et Sci Ama Invest.

Elle avait, d’après sa déposition face aux policiers, émis un emprunt obligatoire pour construire le centre commercial 4C. C’est dans cette perspective que Cortifex avait donné ses titres fonciers en garantie au Fagace dont les Etats, parmi lesquels le Sénégal, sont les seuls actionnaires. En effet, Fagace s’était porté caution auprès de la Société général de banque du Sénégal (Sgbs).

Par la suite, l’homme d’affaires Pape Abdoul Ba, a fait intervenir deux sociétés dans le capital de Cofitex dont il est actionnaire avec ses enfants et s’est autoproclamé, toujours, selon le journal, président du conseil d’administration. Selon la partie civile, Ba et son fils ont fait achetetr à la Sci Ama Invest les terrains de Cofitex SA à un prix minoré avant meme l’arrivée du terme de remboursement.

La somme de 350 millions de francs CFA a été remisse à Pape Abdoul Ba par le comptable de Cofitex « sans aucun justificatif », d’après Babacar Sadikh Seck qui soutient sue cette transaction aurait été dénoncée par les auditeurs.