Mairie Dakar Plateau : FRAPP dénonce l’agression d’un de ses membres par des nervis

720

Adama Diatta, coordinateur du FRAPP de Dakar, aurait été agressé par des nervis, ce lundi 10 mai. Une déclaration du mouvement FRAPP selon laquelle, ses membres étaient juste venus déposer une lettre au bureau du courrier de la mairie de Dakar-Plateau. Aussi dénonce-t-il cette violence inouïe et se réserve le droit d’en tirer les conséquences…

Quatre (4) membres du mouvement Frapp venus déposer une lettre au bureau du courrier ont été interdits d’accès à la mairie de Dakar plateau. En face, des “nervis” de la mairie prêts à en découdre avec eux.

Ils auraient passé un sale quart d’heure, un des leurs malmené, selon la Rfm. “Notre camarade, Adama Diatta, coordinateur du FRAPP de Dakar, vient d’être agressé par les nervis du maire de Dakar Plateau devant la mairie. Il était juste allé déposer une lettre dont l’objet était : “demande de décolonisation des espaces publics de la commune de Dakar-Plateau”. Ses vêtements ont été déchirés”.

FRAPP déplore les intimidations successives envers ses membres. “Après l’agression de cinq membres du FRAPP à Nianing, des membres du FRAPP à Médina Wandifa, aujourd’hui, des membres de FRAPP, département Dakar, sont agressés, violentés…”