Le maire des Hlm au cœur d’une polémique de 345 millions

0

Le maire Afp des Hlm, Pape Babacar Seck, est sur la sellette. Certains conseillers de la mairie qu’il dirige lui en veulent. Dans un mémorandum, ces derniers pointent un délibéré du Conseil municipal qui permettrait à un certain Dame Kâ de gagner 345 millions de francs Cfa dans le cadre d’une convention avec la mairie «non validée» par les élus de la commune.
«Alors que plusieurs conseillers demandaient des informations supplémentaires sur les aspects techniques et financiers ainsi que le réexamen de la délibération, le vote dudit délibéré a été forcé par le maire, accusent les auteurs du mémorandum. Le vote a été effectué ce même jour sur une convention non validée, avec l’installation d’une commission qui sera chargée de l’améliorer.»
Les Échos, citant les conseillers municipaux contestataires, informe que le maire a saisi ses collègues le 10 août pour voter en urgence un projet de délibération devant lui permettre de signer une convention entre Hlm et les Établissements Dame Kâ. L’affaire porte, selon les mêmes sources, sur la fourniture et la pose de pavés sur une surface de 3600 m2, notamment.
Au-delà de ce programme, les mêmes conseillers pointent l’accord entre leur maire et Dame Kâ pour l’organisation, durant trois ans, de six foires et l’installation aux abords du marché de cantines démontables pour les fêtes de Tabaski et de Korité, alors que ce dernier aspect, jurent les auteurs du mémorandum, ne figure pas dans le projet de délibération.
Les contestataires promettent de stopper leur maire. Ils disent : «Ce deal fait perdre des ressources financières importantes à la Commune des Hlm, participe à la dégradation de notre environnement et n’est donc pas en phase avec nos engagements pour un meilleur cadre de vie.»

Laisser un commentaire