Maintien de Guy Marius Sagna à Rebeuss : Seydi Gassama parle de règlement de compte

Selon le directeur exécutif de Amnesty international Sénégal, Seydi Gassama, la décision de la justice Sénégalaise de maintenir l’activiste Guy Marius Sagna en prison, pendant que ses autres co-détenus ont été libérés, laisse croire que le régime en place a des comptes à régler avec le jeune qui est présent dans tous les fronts.

Guy Marius Sagna, un combattant infatigable pour la bonne cause

« Pour nous, c’est une très grosse déception que la Chambre d’accusation ait décidé de le maintenir en prison. Mais ça ne nous surprend pas. Car dès le début, on savait que le régime actuel avait des comptes à régler avec Guy Marius Sagna. Il y a beaucoup de contestations dans ce pays que Guy a portées » a soutenu M. Gassama.

Le régime veut tuer les contestations

Allant ce de constat, le patron d’Amnesty international estime que le régime, pour tuer toutes ces contestations, a besoin de le maintenir en prison de façon totalement injuste ». « Guy Marius n’est pas une personne violente. Il n’a jamais fait de rébellion contre les autorités. Il était souriant à chaque fois que les policiers l’arrêtaient ».

Poursuite du combat contre le recul démocratiques et la confiscation des libertés

Seydi Gassama a promis que le combat va continuer pour sa libération et pour exposer au monde entier la véritable nature du régime de Macky Sall. « Jamais les droits et libertés n’ont reculé au Sénégal au temps de Macky Sall. On a l’impression qu’on retourne dans les années 90 sous le régime de Abdou Diouf. Nous sommes choqués et nous allons continuer à exiger sa libération et sans condition ».