Macky sur la Russie, la Chine et les sanctions de la CEDEAO

112
Macky sur la Russie, la Chine et les sanctions de la CEDEAO


Le président en exercice de l’Union Africaine a dénoncé l’ingérence de puissances occidentales dans les affaires africaines. Présidant la conférence économique de Dakar, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a regretté que des foyers de tensions dans certaines régions africaines soient entretenus par des facteurs exogènes à l’Afrique.

‘’Avant, il était facile avec nos institutions, par des sanctions, des conciliabules, d’arriver à ramener les gens à la raison. Mais, lorsqu’ils s’adossent à des puissances étrangères ayant le droit de veto au Conseil de Sécurité de l’Onu, l’on comprend que certains acteurs africains n’ont cure de ce que peut dire l’Union Africaine et la CEDEAO’’, déplore Macky Sall.

Ces organisations continentales ont pris des sanctions contre le Mali, la Guinée, le Burkina Faso où des militaires ont pris le pouvoir, à la suite de coup de force. Toutefois, l’efficacité de ces mesures pose encore des questions. Les sanctions demandées au conseil de sécurité de l’organisation des nations unies (Onu) contre le Mali, ont été bloquées par des vetos de la Russie et de la Chine. Et pour le président sénégalais, ‘’tout cela s’oppose avec acuité au continent.’’  



Source link