Macky Sall : « Seydi El Hadji Malick Sy nous éclaire…Daf gnouye dioh ler dignou leral » (Senego Tv)

216
Macky Sall : « Seydi El Hadji Malick Sy nous éclaire…Daf gnouye dioh ler dignou leral » (Senego Tv)


La célébration des 100 ans de la disparition du vénéré El Hadji Malick Sy est un moment de recueillement solennel pour toute l’Afrique, surtout pour le Sénégal et pour tous les foyers religieux. Un moment choisi par le chef de l’Etat pour revisiter la vie de Seydi El Hadji Malick Sy (RTA). Macky Sall a ébloui toute l’assistance à la cérémonie officielle du centenaire de Maodo, ce samedi 26 juin 2022, dans la ville sainte de Tivaouane.

Macky raconte le Maodo

« L’enseignement de Seydi El Hadji Malick Sy a traversé des frontières. Il était un grand homme, un soufi. Il maîtrisé tout sur la religion islamique, le Coran et la ‘Suuna’ du Prophète (Psl). Il était un homme modeste avec beaucoup de sagesse. Il était un éducateur, un formateur et un travailleur. Les nombreux ‘Muhadam’ qu’il a formés et installés pour propager l’islam et la Tidianiya en constituent une belle illustration« , a déclaré Macky Sall.

Le chef de l’Etat est tombé sous le charme de Seydi El Hadji Malick Sy. « Il est aussi une figure historique de notre parenté au s**n d’une seule nation. Il a symbolisé le Sénégal par ses origines à Bundou, à Gaya, à Walo, à Tivaouane, à Ndar, entre autres. Par son arbre généalogique, nous savons comment il est apparenté avec la famille El Hadji Omar Foutiyou Tall, qui avait déjà prédit son arrivée sur terre et avec la famille de Serigne Touba par leur ancêtre commun Mame Marame Mbacké. (…)« , a-t-il dit.

Les beaux témoignages…

Selon Macky Sall, El Hadji Malick Sy était un homme universel. « La connaissance de Seydi El Hadji Malick Sy a dépassé les frontières du Sénégal. A Al Azhar, l’une des plus grandes universités en Arabe et en Islam, dans une revue en 1995, Al Azhar disait : ‘Grâce à Seydil El Hadji Malick Sy, l’islam a connu son épanouissement dans ce pays qu’est le Sénégal, en créant des écoles, des mosquées, des Zawiya. Il a aussi formé de brillants érudits qui se sont éparpillés dans tous les coins du pays telle l’expansion de la lumière dans l’obscurité« , a rappelé le président de la République.

La lumière

Il chante les louanges de Maodo. « Dans un monde en perte de repères, Seydi El Hadji Malick Sy par ses enseignements, est comme un phare au milieu d’une mer agitée, diffusant une lumière éclatante pour orienter les âmes vers les rivages sûres. Par sa connaissance, Seydi El Hadji Malick Sy nous éclaire parce qu’il possède le savoir. Il nous donne de la lumière« , glorifie le chef de l’Etat.

Regardez