Lutte : ‘’Le ministre des Sports n’a pas imposé le huis clos’’ (Doudou Diagne Diécko)

Selon le président des amateurs de lutte, Doudou Diagne Diécko, le ministre des Sports Matar Bâ n’a jamais imposé le huis clos pour les combats de lutte à cause de la Covid-19.   
‘’Le ministre des Sports avait appelé les promoteurs pour leur demander de discuter avec le Comité national de gestion (Cng) de lutte pour voir quelles seront les stratégies à adopter pour organiser les combats. C’était pour voir s’ils devaient limiter le nombre de personnes lors des combats où s’il fallait organiser le combat sans public. Mais le ministre n’a jamais imposé le huis clos’’, informe le président des amateurs sur iRadio.  
Pour Doudou Diagne Diécko, c’est aux promoteurs de voir la formule idéale pour pouvoir respecter les mesures barrières. ‘’Les amateurs ne peuvent que se soumettre à la volonté des promoteurs parce que c’est eux qui sortent leur argent pour organiser des combats. Nous voulons des combats avec le public, mais nous sommes dans un contexte particulier’’, rappelle-t-il.