Lutte – Face-à-face et violence : Gris charge les organisateurs qui méritent la sanction

97

Les signatures de contrat et les face-à-face sont toujours émaillés d’incidents. Et le dernier événement en date, Tapha Tine vs Boy Niang, a révulsé Gris-Bordeaux.

Un spectacle ahurissant

L’insécurité à Dakar laisse baba ! Des véhicules caillassés, des personnes blessées, voie publique obstruée. C’est le spectacle ahurissant qui s’offre souvent aux Dakarois. Et Tapha Tine-Boy Niang n’est pas l’exception à la règle, pour ne citer l’événement le plus récent.

Ces responsables ciblés

Des violences inouïes condamnées par Gris-Bordeaux. “Ça ternit la réputation de la lutte. Mais les organisateurs sont les premiers responsables de cette furie sans fin. Ils ne prennent aucune précaution lors de leur événement. Ils méritent d’être sanctionnés.

Ecoutez :