Louga : Une jeune femme déférée au parquet pour avortement clandestin

120

Une femme âgée de 23 ans a été déférée, vendredi, au parquet de Louga pour des faits d’avortement clandestin, selon Aps.

Tout est parti d’une alerte lancée à la Police par le district sanitaire de Louga sur un cas présumé d’avortement provoqué de manière clandestine.

Mise en cause

Des agents de Police se sont rendus sur les lieux où ils ont retrouvé la mise en cause, une gérante d’un kiosque pari-foot, domiciliée au quartier Montagne.

Certificat médical

D’après les auditions et le certificat médical, la jeune femme “aurait ingurgité des substances médicamenteuses pour interrompre volontairement sa grossesse“.

Déferrement

Au terme de sa garde à vue, elle a été déferrée au parquet de Louga pour “avortement clandestin“.