Louga : Six mois de sursis requis contre 4 cablodistributeurs

Gavel on desk. Isolated with good copy space. Dramatic lighting.

Exploitation sans autorisation administrative de réseaux de télécommunication au public et captation d »images frauduleuses. Tels sont les chefs d’inculpation pour lesquels ont comparu, ce mercredi 03 juillet, au tribunal de grande instance de Louga, les prévenus Babacar Fall, Badiane Seye, Mouhamadou Diop et Ndiack Kane, arrêtés suite à une plainte déposée par Canal+, Tema, Startime et BeIN sport.

Les faits se sont déroulés le 20 juin dernier. Des agents de CANAL+ encadrés par des  éléments  de la gendarmerie ont  coupé les réseaux de câblodistribution. Ce n’est pas tout : le matériel des câblodistributeurs est emporté et 04 personnes arrêtées et placées sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt et de correction de Louga.

A la barre, les prévenus ont reconnu les faits pour lesquels ils sont poursuivis. Le parquet a requis contre eux 06 mois assortis de sursis. Les parties civiles ont réclamé la  somme de 100 millions de francs à titre de dommages et intérêts. La défense  pour sa part a demandé  la liberté provisoire pour les prévenus mais elle a vu sa requête rejetée par le tribunal.

Le délibéré est attendu le 10 juillet prochain.