L’opposant tchadien Mahamat Nouri arrêté en France

Le chef rebelle tchadien Mahamat Nouri et deux autres suspects ont été interpellés ce lundi 17 juin dans le cadre d’une enquête ouverte depuis 2017 sur des soupçons de crimes contre l’humanité commis au Tchad et au Soudan entre 2005 et 2010.

Les trois hommes, interpellés tôt ce matin, ont été placés en garde à vue par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH), a indiqué le parquet de Paris.
« Le président Nouri [le général Nouri est le président fondateur de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD), ndlr] a été arrêté ce matin à son domicile, aux environs de 5 heures du matin, devant son épouse. On lui a retenu ses deux téléphones, on a pris son ordinateur, l’appartement a été fouillé de fond en comble. Ils ont pris tout document qui leur tombait entre les mains », raconte le porte-parole de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD), Mahamat Affileck Halata, également installé en France.