L’ONU “préoccupée” par les grâces octroyées par Trump à trois militaires

Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a vivement critiqué mardi la décision du président américain de gracier trois militaires américains accusés de crimes de guerre, la qualifiant de “signal inquiétant”.

« Nous sommes très préoccupés par les grâces récemment accordées par le président américain à trois militaires américains accusés de crimes de guerre », a déclaré un porte-parole du Haut-Commissariat, Rupert Colville, lors d’un point de presse à Genève.