Loi anti-terrorisme : Aly Ngouille Ndiaye répond à Ousmane Sonko

193

Lors de sa dernière sortie, le leader du Pastef avait stipulé que la loi anti-terrorisme est dictée par l’Occident ou des présidents à la retraite. Les propos du député de l’opposition ont été battus en brèche par l’ancien ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, pendant son face-à-face avec ses administrés, à Linguère.
«Ce pays ne fonctionne pas comme ça. C’est une loi qui se justifie tout simplement dans les conditions que nous connaissons tous. Les gens ne doivent pas penser que nous sommes à l’abri de tout ce qui se passe autour de nous», a répliqué l’ancien ministre de l’Intérieur dans le journal «Source A».
Aly Ngouille Ndiaye a également déclaré que cette loi contre le terrorisme ne saurait nous être dictée, ni par des pays étrangers ni par des présidents à la retraite. «Ce n’est même pas imaginable qu’on puisse penser à ça».
Selon le maire de Linguère, le gouvernement doit prendre ses responsabilités en prenant ces dispositions telles que le vote de cette loi à l’Assemblée nationale.