Locales, LégislativesEn six mois, le Sénégal réussit le pari de l’organisation de deux élections

72
Single Post


Single Post
Locales, Législatives : En six mois, le Sénégal réussit le pari de l’organisation de deux élections
Les Sénégalais ont voté dimanche dans le calme pour renouveler le Parlement. Quelques sept millions de personnes étaient appelées pour ce scrutin qui s’est déroulé sans incidents majeurs La Commission nationale électorale autonome (Cena), qui supervise le vote, a déployé quelque 22.000 observateurs. Des experts de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et de la Francophonie étaient également présents.

Toutes ces organisations ont unanimement apprécié la bonne organisation du vote, prérogative du ministère de l’Intérieur, dirigé par Antoine Diome. Malgré les procès d’intention et les critiques dont il est la cible, provenant notamment du camp de l’opposition, l’ancien agent judiciaire de l’État a réussi le pari de l’organisation de deux élections en l’espace de six mois. Les locales, comme le scrutin législatif qui vient de se dérouler, se sont achevés sans véritable sans trop de heurts ni de contestations sur les résultats proclamés.

En outre, très peu de couas ou de problèmes logistiques ont été relevés par les différents mandataires. Il faut dire que le ministre de l’Intérieur avait pris les devants, récemment, en effectuant une tournée dans quelques centres de vote à Mbour, Sindian, Thiès, Touba, Dakar. Il avait rappelé que rien n’a été laissé au hasard dans le dispositif à mettre en place pour la tenue d’élections normales même en période d’hivernage. 

Par ailleurs, les forces de l’ordre, bien présentes sur l’étendue du territoire, ont assuré une bonne couverture sécuritaire du scrutin.