L’obésité rejoint le tabac comme principale cause de cancer

En Grande-Bretagne, l’obésité provoque plus de cancers de l’intestin, des reins, des ovaires et du foie que le tabagisme.

Alors que Santé publique France vient d’annoncer que le nombre de cancers dus à des facteurs de risque évitables était en augmentation, notamment chez les femmes, les autorités sanitaires britanniques enfoncent le clou en déclarant que l’obésité est désormais responsable d’un plus grand nombre de cancers du foie, de l’intestin, des reins et des ovaires, que le tabac.

Sur le même sujet

11 mesures contre le cancer

11 mesures pour réduire les risques de cancer

« En Grande-Bretagne, il y a deux fois plus d’obèses que de fumeurs. Ce sont des millions de personnes qui sont à risque de cancer » vient d’affirmer l’Institut de recherche sur le cancer (Cancer Research UK) de Grande-Bretagne.

1900 cas en plus de cancer colorectal

L’excès de poids cause chaque année environ 1900 cas de cancer de l’intestin de plus que le tabagisme au Royaume-Uni. Ce même schéma inquiétant s’applique également au cancer des reins (1400 cas de plus), les ovaires (460) et le foie (180). « Un excès de graisse corporelle envoie des signaux aux cellules les incitant à de se diviser plus souvent et, comme le tabagisme, cela cause des dommages qui s’accumulent avec le temps et augmentent le risque de cancer » déclare Michelle Mitchell, directrice générale de Cancer Research UK.

« Nos enfants pourraient être la génération sans tabac, mais nous avons atteint un record catastrophique en matière d’obésité chez les jeunes. Or les scientifiques ont déterminé que l’obésité était à l’origine de 13 types de cancer. Il faut désormais lutter contre l’obésité comme nous l’avons fait pour le tabagisme« .

A lire aussi :

Cancer ORL : les femmes en meurent plus

Cancer des voies aériennes digestives : connaissez-vous les symptômes ?

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger