Limogeages / Droits humains : « Macky Sall montre son niveau de respect pour … »

Le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) n’est pas resté insensible au limogeage du Directeur des droits humains et du Directeur du cabinet du Secrétaire d’Etat à la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance respectivement Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck. Ceci, suite aux réponses données devant le Comité des droits de l’homme. «En révoquant Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck avec autant de brutalité, Macky Sall montre son niveau de respect pour le droit et les magistrats. Reconnaissons tout de même la part de responsabilité de ces derniers, conséquence de leur refus trop fréquent d’indépendance», a écrit Abdoul Mbaye sur Twitter, ce mercredi.
Pourtant, l’Union des magistrats sénégalais (Ums) a déploré « la brutalité et la médiatisation de cette révocation qui ont jeté en pâture deux valeureux magistrats dont la bonne foi n’est pas discutée ». « L’Ums condamne le non respect du parallélisme des formes dans le limogeage du Directeur des droits humains, nommé par décret n°2017-2228 du 06 décembre 2017 après avis du Conseil supérieur de la Magistrature, qui ne peut ainsi être démis que par un acte de même nature. Elle invite par conséquent les autorités au respect strict de ce principe », lit-on dans un communiqué parvenu à Seneweb, mardi.